Succès du Cabaret !

Nous avons joué à guichet fermé au Tagelkarn Theater et au Theatermuseum de Düsseldorf. Public joyeux et enthousiaste pour notre petite troupe de 14 à 73 ans ! Bientôt Paris ? « Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre ou de réussir pour persévérer ».

La troupe chante « Wilkommen » et enchaîne sur une scène du théâtre de l’absurde : Ionesco « La Cantatrice Chauve »/ « Die Kahle Sängerin ».« Déshabillez-moi » suivi d’une danse de nos trois prodigieuses sur Ed SheenanManfred et Emna chantent Joe Cocker, Laila danse le rôle de Kim Basinger …Alicia, notre Argentine, dit « Le Hareng-Saur » de Charles Cros, au demeurant inventeur du phonographe.Valentine interprête « Péter dans un Palace » de notre ami Topor.Elizabeth chante « J’ai la mémoire qui flanche » suivi de « Ich bin die Fesche Lola »Frédéric et Louise dans « Rien à se dire » de Pierre Palmade.Manfred et Mireille dans « Le Télégramme ».Manfred et Laila dans Mackie de « L’Opéra de 4 Sous » « Dreigroschenoper » chantent l’un en allemand, l’autre en français.Lady marmalade à la sauce de nos 4 ravissantes adapté rap déjanté.Andrée chante avec une voix magnifique « Mad World ».et le final du « Cabaret de la Joie » le bien nommé.Devant le Theatermuseum la surprise pour la « coach ».Toute la troupe a signé sur le ballon d’helium en forme d’étoile qui …… s’envole dans le ciel, emportant avec lui un peu de l’âme de notre troupe « Cabaret de la Joie ». Devise : Summa cum Gaude.

Publicités

Cabaret à Düsseldorf

Notre Atelier-Théâtre fondé l’an dernier a permis de découvrir de nombreux talents. Premier spectacle, « Chantecler » d’Edmond Rostand, joué avec succès au Theatermuseum.

Tout avait fini en danse avec le public.

Cette année, c’est notre très talentueuse Romane Jonet qui nous a imaginé l’affiche

Program(me) und für unseren deutschen Gäste

 

Ahrtal : Rotweinwanderweg

L’eussiez-vous cru, j’ai fait 16,4 km à pied avec un couple d’amis qui m’ont fait découvrir la splendide région de la vallée de l’Ahr, de Marienthal jusqu’à Rech et Mayschoss, avec ses coteaux à pic, et son petit vin rouge ? Avons mangé l’une des meilleures Flammkuchen que j’ai goûtée au Kloster Marienthal, cloître détruit par Napoléon, où l’on a aménagé restaurant, vignes et vente de vins. Journée délicieuse !

ahrtal

70è anniversaire de la région Rhénanie-Westphalie

A cette occasion, manoeuvres sur le Rhin sous les yeux des riverains ébaubis :

armée-1Et non loin, dans une rue de la vieille ville, cet échantillon de sagesse des nations :

l'homme et l'or

Traduction :
« Ce conte ne fut
à vrai dire jamais vrai
La vie nous apprend
Sois intelligent, épargne. »

Le talent de Marie Godest

Au fin fond du Morbihan, Melrand, petit village au lacis des routes – 1 500 habitants, près de Pontivy. Et l’atelier original d’une jeune femme peintre, Marie Godest. Je vous laisse juge de son univers gai, parfois déconcertant, qui m’a séduite durant ma semaine en Bretagne chez mon amie Edith, ancienne présidente des libraires de Bécherel.
Marie Godest

Voyage en Mazurie

Début juillet, voyage dans le train historique Classic Courier en Masurie. Quésaco la Masurie ? Il s’agit de l’ancienne Prusse Orientale, de Berlin à Koenigsberg, devenue Kaliningrad. Désormais c’est la région Nord de la Pologne.
Je vous la décris bientôt plus en détail, mais voilà déjà trois cartes postales-kaléidoscope du voyage : sur la première, une église baroque sublime de l’enclave catholique, le cimetière des nonnes de l’enclave orthodoxe ;
kaleidoscope1-2la seconde est consacrée aux chevaliers teutoniques dont ce fut le fief ;
kaleidoscope-2 quant à la troisième, il s’agit de la « Tannière du Loup », amas des sinistres Bunkers de Hitler dans une forêt angoissante – à peine détruits par les bombardements russes. Avec le monument célébrant l’attentat (raté) du 21 juillet 1944 du courageux et malheureux comte von Stauffenberg qui fut exécuté sur-le-champ.
kaleidoscope-3