Aux Amis des Chats et des Livres

Après plus d’une dizaine de livres sur le diable en Occident, les filles de Madame Claude, les hôpitaux psychiatriques en Union soviétique (préface de Ionesco), la Palestine ottomane, l’exploration des biotechnologies, l’épopée de l’électronique, publiés chez Calmann-Lévy, Julliard, NiL ou Le Rocher comme en Poche, Elizabeth Antébi, Docteur en histoire des religions, nous propose maintenant une fiction passéo-futuriste, « La Chatte à Puces au Village des Livres ».

Le grand Jacques Perry-Salkow, auteur d’ Anagrammes dans le Boudoir, en a donné l’anagramme : « Chagall rêvait d’élues vitales » ( ou « Chagall, les traits de l’eau vive »).

Article et vidéo de lecture d’un passage : https://www.podcastjournal.net/La-Chatte-a-Puces-au-village-des-livres_a28210.html

Entretien super extra pour Le Petit Journal des français de l’Etranger : Un super entretien pour le Petit Journal des Français de l’Etranger : https://lepetitjournal.com/culture/elizabeth-antebi-une-singularite-plurielle-299002

Pour illustrer le texte, elle a choisi des dessins offerts jadis par Jean-Marie Nadaud, alors dessinateur à Pilote et Fluide glacial. cf. https://www.editions-maia.com/livre/la-chatte-a-puces-au-village-des-livres/

Les chats sont une de ses passions, les livres aussi. Elle les a pratiqués à tous les postes, écrivaine, fondatrice des éditions Hologramme consacrées au Beau-Livre et même un temps bouquiniste à Bécherel, en Bretagne. Là, elle a eu le culot de lancer un Festival Européen Latin Grec, paradoxalement lanceur d’alerte sur le monde actuel, qui a tourné de Nantes et Luxembourg à Paris et Lyon à qui elle l’a légué. Cf. www.antebiel.com Et tout son parcours en photos dans l’album « Camaïeu de mes Jeunesses » : https://parisdusseldorf.files.wordpress.com/2020/05/album-dc3a9finitif.pdf.

Ce petit conte philosophico-humoristique et passéo-futuriste est l’histoire d’un Chat qui pour sa neuvième et dernière vie veut devenir chat d’écrivain et se retrouve au Village du Livre. Là, il va subir l’assaut des terribles Pissenlivres et tomber amoureux de la somptueuse Mimitzi, mais aussi de l’énigmatique Chatte à Puces, créature du Transféliniste en son royaume souterrain des technologies du futur. Laquelle choisira-t-il pour partir avec lui en Grèce sur l’île aux chats ?

Extrait :

« Soudain un chat d’une toute autre espèce se dresse devant moi. Il a le corps géant d’un Maine coon bien reconnaissable à sa taille et à son museau carré, mais pour le reste des membres d’une agilité étonnante dont il joue même à l’arrêt un peu comme une danseuse à la barre des exercices, des oreilles à plumets tirant vers le panache et une faconde intarissable. Il miaule d’un roulement de gorge assez bas mais avec l’accent anglais. Il se présente :

— I am a Cybercat, but… mais je peux parler dans votre langue miaulée. Le Transféliniste m’envoie pour vous faire visiter son antre, grâce à la recommandation fort rare de notre sœur Chipsie. Et d’abord moi-même…

Là-dessus, il me déploie sous le nez le reste de ses membres dont je découvre qu’ils sont ce qu’il appelle bioniques, disons des prothèses actionnées par des puces intérieures, si j’ai bien compris tout ce qu’il raconte.

— Magique ! Les griffes sont actionnées par une puce reliée à une mini-caméra cachée dans mes poils qui, vous le constaterez, sont plus longs que la normale.

Brr, je n’aimerais pas me retrouver entre ses pattes et sous sa langue. Pourtant il a l’air bien aimable, un peu monstrueux comme tous les Maine coons, avec leur héritage de félin sauvage. Il devine peut-être ce que je pense, car il me murmure, l’air apitoyé :

— Dans la famille, la tradition veut que je descende d’un des chats angoras envoyés en Amérique par Marie-Antoinette au moment où elle a été faite prisonnière. Cela ne m’étonne pas, j’ai toujours eu l’esprit d’aventure, je suis un pionnier, comme ici auprès du Transféliniste. Nous préparons le monde de demain. Un monde où comme jadis les chats seront au premier rang et assureront des victoires insoupçonnées. Nos ennemis ne seront plus les rats, mais les chats primitifs non assistés par I.A. ou Instinct Artificiel. »

 « C’est adorable, j’ai ri et souri. Le texte est très vif, imagé, coloré, vivant. C’est excellent ! » Marie-Madeleine Chapuis, psychanalyste.

« Un bijou et comme toujours un vrai regard sur le monde », Marie-France Saignes, professeur de grec ancien.   

« Un feu d’artifice de mots, de l’humour et une sensualité féline. » Valentine Sorret, écrivain.  
______________________________________________________________________

« Aïe Tech, Une époque épatante », d’Eliz’A, alias Elizabeth Antébi

Selfie pris par le « magicien » Jérémie Zimmermann, avec E. Antébi et le pianiste Théodore Komaniecki.

Ce fut une représentation épatante elle aussi, salle comble (70 personnes), applaudissements intarissables, signes d’amitiés, bouquet de fleurs.

Court extrait sur : https://vimeo.com/381128616

Cf. la Page dédiée .

Et pages du livre-photo :

Rendez-vous le lundi 25 novembre 2019

Un « Seule en scène » sur les conséquences sur notre vie quotidienne des nouvelles technologies, des biotechnologies, de la réalité augmentée, de l’intelligence artificielle … Avec le sourire j’espère, car c’est une époque épatante -adjectif-hommage à Jean d’Ormesson.

Ce sera, comme on dit, un filage pour alerter des directeurs de salle dans Paris et les prier de venir peut-être voir le spectacle pour en juger. Alertez donc si le sujet vous intéresse ceux que vous connaissez et qui pourraient nous aider, merci.

Prophétie de Jean d’Ormesson :

Ouvrez les yeux. Que voyez-vous ? Des puces. Des voitures partout, des avions dans le ciel, des portables aussi nombreux ou plus que les êtres humains, des ordinateurs et la Toile. Des mécanismes minuscules, des filaments, des pointes d’épingles ont remplacé les mystères, les esprits cachés un peu partout et les dieux. Le pouvoir et l’argent s’installent sur Internet. Le portable entre nos mains prend la place du chapelet. Facebook est une communion sans Dieu, mêlée de confession. L’univers sans bornes est tombé sous votre coupe. L’infiniment grand et son jumeau, l’infiniment petit, viennent manger dans votre main.

 

Bientôt, semées sous votre peau, les puces feront partie de votre corps. Vous serez votre propre robot. Un autre monde est déjà au travail. Tout ce que la science est capable de faire, elle le fera. Un rêve de puissance nous emporte. La physique mathématique et la biologie moléculaire sont la poésie d’aujourd’hui. Ce sont elles qui traduisent et qui façonnent le monde et elles soulèvent chez les jeunes gens l’enthousiasme qui venait hier des poètes.

Magicien de la communication …

Assisté à un séminaire intéressant de deux « magiciens de la communication », venus présenter quelques techniques pour « appliquer [leurs] secrets de la Magie à vos enjeux professionnels et révéler le Magicien de la Communication qui sommeille en chacun de vos collaborateurs. » L’un est hypnothérapeute et l’autre – c’est l’originalité du tandem – pratique la magie électronique. Prochaine conférence le 23 avril, on peut déjà s’inscrire. Les places sont à 30€ ou moitié-prix avant le 1er de chaque mois.

Succès du Cabaret !

Nous avons joué à guichet fermé au Tagelkarn Theater et au Theatermuseum de Düsseldorf. Public joyeux et enthousiaste pour notre petite troupe de 14 à 73 ans, le Cabaret de la Joie ou Troupe d’Eliza ! Bientôt Paris ? « Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre ou de réussir pour persévérer ».Devant le Theatermuseum la surprise pour la « coach ».Toute la troupe a signé sur le ballon d’helium en forme d’étoile qui …… s’envole dans le ciel, emportant avec lui un peu de l’âme de notre troupe « Cabaret de la Joie ». Devise : Summa cum Gaude.cf. la Page dédiée

Ahrtal : Rotweinwanderweg

L’eussiez-vous cru, j’ai fait 16,4 km à pied avec un couple d’amis qui m’ont fait découvrir la splendide région de la vallée de l’Ahr, de Marienthal jusqu’à Rech et Mayschoss, avec ses coteaux à pic, et son petit vin rouge ? Avons mangé l’une des meilleures Flammkuchen que j’ai goûtée au Kloster Marienthal, cloître détruit par Napoléon, où l’on a aménagé restaurant, vignes et vente de vins. Journée délicieuse !

ahrtal