Café Philo

Tous le dimanches, chez « Destille », Bilkerstrasse dans la vieille ville, un café philosophique est animé (en allemand et de fort belle manière) par Wolfgang Buschlinger, pas spécialement philosophe mais modérateur et négociateur de première. C’est celui – à droite ! – sur la photo. Le café a été fondé voilà huit ans par un avocat, Dr. Ulrich Teich, sur le modèle du 1er Café des Phares, place de la Bastille à Paris en décembre 1992, ouvert par le philosophe Marc Sautet qui ré-abolissait les privilèges, rendant la rhétorique à tous les sophistes de passage. Entre philo et café du commerce, quoi ? Pas vraiment, c’est plus subtil, une sorte de poil à gratter de l’intellect avec clichés bien sûr, mais aussi quelques perles qui parasitent la nacre. Trop à dire, nous y reviendrons dès notre retour d’une brève escapade à Paris.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s