Incontournable Carnaval !

Le Carnaval, à Düsseldorf, c’est comme à Cologne et dans toute la Rhénanie, le « Karneval », mais le « Fasching » en Bavière, le « Fastnacht » dans le sud de l’Allemagne et en Suisse.
Dès le U Bahn (métro) l’ambiance est curieuse :
Après l’apparition du Hoppeditz ou « fou » qui ouvre le carnaval en novembre (cf. ce mois-là) et toujours à 11h 11 sur la Karlplatz où s’élève la mairie, le Maire enclenche le jeudi 16 février cette fameuse et un peu ébaubissante « journée des femmes » (Weiberfastnacht) où elles ont tous les droits, à commencer par … couper la cravate des hommes. D’où les cravates à deux sous vendues par certaines à des hommes hilares, mais en col ouvert pour éviter le coup de ciseau !

 Et aujourd’hui, 20 février, va s’ébranler le défilé du Rosenmontag – « lundi rose » évoquant la tenue des notables que l’on tourne en ridicule, de l’archevêque de Cologne aux Prussiens protestants qui eurent le culot d’interdire le festival. Sans oublier les régiments de Français … Et mardi soir, ce sera le « bal des mauvais garçons ». Le mercredi des Cendres, on brûlera enfin tous ces excès sou la forme d’une figuration du Hoppeditz et l’on commencera le poisson de l’entrée en Carême après le carneleva (« enlève-la-viande ») des jours gras de Carnaval.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s