Gagas de Mangas

Comme chaque année, à Düsseldorf, Fête du Japon le samedi 2 juin. Dans la vieille ville et sur les rives du Rhin, foule sous le soleil, mais peu de Japonais, pas ou presque de kimonos, quelques stands dont un très joli de vêtement, des ateliers Ikebana (bouquets), pliage de papiers, ou calligraphie. Mais dans cette foule étrangement silencieuse et pas si gaie, que de japoniaiseries décadentes à base de peluches, soubrettes tout droit sorties de films X, faux curés et mariées affriolantes et bonbonesques. Un mélange d’infantilisme à totoche, de provocation porno-naïve et de mélancolie d’ennui avec des tenues peu inventives même s’il en est de saisissantes.

Tout cela une semaine après une gay parade à la bonne franquette, mais où passaient un peu beaucoup de groupes cuir et sado-masos.

Drôle de sentiment après cette vision du monde …

La Grèce a fait son entrée dans les mangas du jour.

Heureusement, le soleil brillait et sur les pelouses tout le monde s’ébattait.

« J’ai besoin d’un câlin » disent ces jolies petites dames, rêveuses …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s